g
h

Les œuvres réunies dans cette exposition conçue par John M Armleder sont toutes des formes de collaboration artistique : peintures ou sculptures réalisées à plusieurs mains, partitions ou pièces faites par délégation, projets pensés à la manière de ou en hommage à un autre artiste, etc. En choisissant ce titre (l’esperluette est un signe typographique qui résulte de la fusion des lettres « et »), il désigne donc un mode de collaboration par lequel se dissout la signature et s’éprouvent malicieusement les certitudes « auctoriales ». 

En fondant, à la fin des années 1960, avec Claude Rychner et Patrick Lucchini, le groupe Ecart, John M Armleder, explore d’abord les protocoles de l’art conceptuel et de Fluxus. Plus tard, en organisant plusieurs expositions avec Sylvie Fleury et Olivier Mosset sous le sigle « AMF », il joue avec l’idée d’un groupe dont le projet serait celui d’une conversation esthétique renouvelée. Enfin, dans les années 2000, en reprenant à son compte des réalisations d’autres artistes ou en déléguant totalement la réalisation de certaines de ses œuvres, il fait de sa signature un élément quasi allographique. 

Pour autant, l’exposition est moins un portrait de lui-même que d’une scène, de complicités et de coïncidences formelles. Les œuvres réunies, plus que d’informer sur le développement de sa propre pratique, bouleversent les rapports qui régissent le processus de création, la production d’une œuvre et les conditions de son exposition.

Avec des œuvres de John M Armleder & 43Mousse, Justin Adian, Stéphane Armleder, Ay-o, Domenico Battista, Gregory Bourrilly, Maurizio Cattelan, Ligia Dias, Stephan Eicher, Christian Floquet, Sylvie Fleury, Jeanne Graff, Jérôme Hentsch, Stéphane Kropf, Bertrand Lavier, Yves Levasseur, Patrick Lucchini, Manufacture des Gobelins, Christian Marclay, Olivier Mosset, Ada Ayo Perret, Mai-Thu Perret, Henri Presset, Claude Rychner, Blair Thurman, John Tremblay, Nicolas Trembley, Morgane Tschiember, Ben Vautier, Jordan Wolfson et des étudiant(e)s de l’ECAL.

  • L’exposition est organisée par John M Armleder en collaboration avec Sophie Costes
LE MAMCO TIENT À REMERCIER SES PARTENAIRES
FONDATION MAMCOÉtat de GenèveVille de GenèveJTIFondation LeenaardsFondation genevoise de bienfaisance Valeria Rossi di Montelera
ghfk